Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2016

Conférence du 17 mars 2016 "L'esclavage hier et aujourd'hui" animé par Marie Paule Redon.

Conférence de Jean-Pierre Temple du 21 janvier 2016: le labyrinthe et le Minotaure à la racine de la civilisation occidentale

09/09/2016

Trois ans déjà, Marie-Hélène Fabre était au CEC le 2 octobre 2015

Députée de l'Aude depuis trois ans, Marie-Hélène Fabre, invitée par le Cercle d’Etudes Citoyennes a passionné son auditoire en présentant les avancées apportées à la condition féminine par plusieurs lois prises, notamment sur le harcèlement et l'égalité femme-homme, ainsi que par différentes mesures pratiques (par exemple pour le paiement des pensions alimentaires). Il ne suffit pas, en effet, de voter des lois pour résoudre les problèmes. Bien souvent, il faut mettre en place des accompagnements. Ainsi, l'Aude expérimente un dispositif concernant les auteurs de violence conjugale, qui sera généralisé. Il faut également que les lois soient connues et appliquées, ce qui n'est pas toujours le cas, surtout en matière d'IVG. Femme de terrain autant que de dossier, Marie-Hélène Fabre est membre de la Commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale, qui traite des questions de tourisme, d'agriculture, de développement économique. A ce titre, notre députée s'est beaucoup impliquée dans la valorisation des produits agricoles, en particulier du « bio » et la relocalisation des filières. Faute de temps, Marie-Hélène Fabre a, ensuite, rapidement évoqué d'autres sujets qui lui tiennent à cœur : la loi sur la transition énergétique, porteuse d'activités pour les entreprises artisanales, la lutte contre le gaspillage alimentaire, ainsi que la simplification administrative. Aux questions très nombreuses, la député a répondu avec le souci de faire comprendre les difficultés des parlementaires : faire avancer les choses sur des mesures importantes sans heurter, être proche de sa circonscription, mais aussi du niveau européen où bien des textes maintenant se préparent.

 

http://www.lindependant.fr/2015/10/06/gruissan-trois-ans-...